POURQUOI UNE MONARCHIE SERAIT-ELLE MIEUX QUE NOTRE REPUBLIQUE ACTUELLE ?

 

fleurs d elys

 

Toutes les grandes civilisations du monde, qu'elles soient Égyptienne, Sumérienne, Mésopotamienne, Gréco-romaine, Celtique, Maya... etc., toutes ces civilisations qui suscitent aujourd'hui beaucoup d'admiration et de mystère, avaient toutes un point commun : c'était des monarchies !!

Un homme qui travaille à assurer sa dynastie, qui bâtit pour l’éternité est moins à craindre que des parvenus pressés de s’enrichir et de signaler leur passage par quelque action d’éclat.

Pourquoi une monarchie, parce que celle-ci coûte moins cher que la république : une seule famille à entretenir, plutôt qu'un président qui a 5 ans pour s'enrichir, lui et ses petits copains.

Pourquoi une monarchie, pour sortir la France du joug du mondialisme et des querelles intestines des partis politiques qui ruinent notre pays, afin de remettre la France sur le fil de sa civilisation en lui dotant d'un système politique stable et durable sachant œuvrer dans la continuité, incarné par un Roi protecteur de tous les Français de naissance ou de cœur dignes de ce nom.

Tous les cinq ans les Français votent pour mettre en place leur candidat à la plus haute fonction de l’État.

C’est cette logique qui crée l’instabilité républicaine qui se donne pour but de mettre en place pour cinq ans leur candidat et refaire des votes pour laisser la chance aux autres partis.

Cela engendre évidemment des revanches des partis entre eux.

La place suprême suscite convoitises et amène les leadeurs à dévaloriser leurs concurrents (vois l’actualité avec l’élection 2017).

Le plus grave c’est que les chefs de file désignés par les partis, parfois n’ont pas l’éthique ni le charisme d’un chef d’État. (il suffit de regarder les candidats 2017)

 

 Madame Simone Weil (philosophe, Humaniste – 1909 – 1943 disait sur les partis :

 " Les partis sont des organismes publiquement, officiellement constitués de manière à tuer dans les âmes le sens de la vérité et de la justice "

  

Il faut une Monarchie qui ne fasse pas un saut en arrière mais une monarchie nouvelle adaptée, répondant à tous les problèmes des français.et dont les pouvoirs sont décentralisés, 

La restauration d’un régime monarchique pour réapprendre aux hommes à vivre en bonne harmonie avec les lois établies qui régissent l’équilibre naturel d’un univers dont dépendent leurs autonomies, donc leur libre arbitre.