Le monopole éducatif de l'Etat doit être abrogé: les établissements sont responsabilisés, le libre choix scolaire est institué, et l'enseignement professionnel est revalorisé.

Le monopole de l'Etat sur l' éducation doit être abrogé afin de limiter son emprise sur la population, assouplir le système scolaire, remettre du bon sens dans les méthodes éducatives, et rapprocher l"enseignement de la société réelle.

C'est de la responsabilité de l'Etat de changer d'orientation.

Il faut libérer les établissements : ils deviennent responsables de leurs méthodes pédagogiques, de leurs programmes, et du recrutement des enseignants;

d'instituer le libre choix parental : la carte scolaire doit définitivement être abrogée, l'Etat s'assurant cependant que tous les enfants puissent être scolarisés;

de revaloriser la formation professionnelle : avec une orientation dès l'âge de 14 ans, la suppression du collège unique et de convention d'apprentissage avec les groupements professionnels.

de placer l'Etat dans un rôle essentiellement régulateur : examens d'Etat, contrôle de l'emploi des ressources publiques, scolarisation ou prise en charge des défavorisés, équilibres régionaux, encadrement de l'enseignement professionnel éducatif de l'Etat  est une conséquence de l'idéologie républicaine qui prétend exercer son emprise sur toute la société. La remise en question du régime est un préalable indispensable à toute réforme de fond du système éducatif français.