Chers amis,

L'assemblée des membres actifs présents à la 14ème université d'été, confirme les directives générales établies lors de l'assemblée générale de septembre 2017. L'Alliance royale poursuit son action dans le cadre de l'article 3 de ses statuts ; à savoir mettre dans le débat politique et médiatique l'institution monarchique.

Donc nous participerons aux élections européennes de 2019 en dépit de la perversité gouvernementale qui impose une liste pour cette élection au lieu des 8 listes qui était le lieu commun de cette élection. La stratégie étant d'évacuer les petites listes qui empêchent les grands partis de jouer en toute quiétude leur partition de l'alternance gauche-gauche.

Nous affirmerons nos positions  développées dans le livre de notre doctrine ; « Royalisme aujourd'hui » ! dont je dispense des extraits.

L'union européenne, qui préfigure un État est rejeté. L'Europe et la francophonie constituent les espaces de coopération de notre pays. L'héritage chrétien de l'Europe est réaffirmé.

L'Alliance royale considère qu'il faut affirmer notre souveraineté face aux mouvements européistes et mondialistes tout en restant résolument attachés à nos espaces naturels de coopération :

L'Union européenne, et toute idée de Constitution , qui préfigure un État, sont donc rejetés. La France doit sortir de l'UE et retrouver la maîtrise de ses lois, de sa monnaie et de sa politique étrangère.

L'Europe est un « espace naturel de coopération ». L'Alliance royale propose de s'en tenir à des initiatives de coopération européenne, pour mener des politiques communes, principalement dans trois domaines : la sécurité, l'environnement et l'économie. … Dans cette perspective, les instances européennes ne contraignent plus les états, mais ont pour mission de mettre en œuvre leurs directives.

La francophonie est le second espace de coopération : elle est rattachée au ministère des affaires étrangères. La France y assure une présence culturelle, des alliances économiques et militaires, et contribue à la formation des élites. Les investissements dans les pays francophones permettent à la fois de renforcer les liens francophones et inverser les flux migratoires.

Reconquérir nos libertés, passe par notre souveraineté ! « liberté de notre Nation ».

 

Le développement de cet extrait de notre doctrine sera la base argumentaire de nos tracts, communiqués et dossiers de presse.

Nous lançons solennellement l'Alliance royale dans la reconquête de ses libertés sous l'étiquette « Une France royale au cœur de l'Europe » et affirmer nos idées par le plan de campagne suivant :

L'équipe de campagne : s'est constituée sous la direction de Philippe Lassalle notre délégué régional de Rhône Alpes. Ses consignes seront diffusées par le bulletin interne.

L'équipe constituée se met donc en place dès aujourd'hui.

Son rôle sera de coordonner les initiatives et les actions des délégations, secrétariats départementaux pour la mise en œuvre de la campagne en soutien avec les candidats.

Un(e) attaché(e) de presse est très vivement recherché(e) !

Les candidats : la liste qui sera conduite par Robert de Prévoisin en qualité de délégué général doit en principe être constituée de 80 candidats, 40 hommes et 40 femmes. Chacun (e) doit avoir un(e) suppléant(e). C'est donc 160 candidats 50% de femmes et d'hommes.

Tout adhérent est susceptible d'être candidat (actif ou passif) pour nous permettre de constituer la liste.

Les règles n'étant pas encore diffusées, nous pensons qu'une répartition territoriale sera imposée.


Robert de Prévoisin